accueil / Communique de presse / Selon le deuxième Portrait, les comportements liés à santé empirent au Nouveau-Brunswick

Selon le deuxième Portrait, les comportements liés à santé empirent au Nouveau-Brunswick

le 17 Novembre 2010

Le 17 novembre 2010 : Selon le deuxième Portrait, les comportements liés à santé empirent au Nouveau-Brunswick

MONCTON (CSNB) – Le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick (CSNB) a publié son deuxième Portrait de la santé de la population. Comme le premier portrait publié l’an dernier, son but est d’informer les citoyens, les communautés et les organisations sur l’état de la santé des collectivités dans lesquelles ils évoluent. Les informations se retrouvent sur une seule page en plus d’être présentées dans un langage facile à lire et à comprendre.
Les nouveaux Portraits des zones et de la province ont été mis à jour à partir des renseignements les plus récents disponibles. Quatre indicateurs n’ont pas été mis à jour puisque les renseignements pertinents viennent du recensement de Statistique Canada qui n’a lieu qu’une fois tous les cinq ans. Par ailleurs, les nouveaux portraits comprennent deux nouveaux indicateurs : la satisfaction à l’égard de la vie et toujours porter un casque de vélo.
 
Comme province, on remarque des améliorations dans le rang dans la section des soins de santé du Portrait, ce qui couvre en gros l’accès aux soins, le dépistage et la prévention. Le Nouveau-Brunswick occupe le deuxième rang lorsqu’il s’agit d’avoir un médecin régulier. Nous occupons aussi le troisième rang lorsqu’il s’agit de porter un casque à vélo.
Le Nouveau-Brunswick ne se place pas aussi bien dans d’autres domaines : « Nous sommes la province la plus obèse quand on se compare aux autres provinces et territoires au Canada, » dit Stéphane Robichaud, Directeur général du CSNB. « L’obésité et les autres facteurs de risque ont un effet néfaste sur tout le reste, des maladies chroniques à la viabilité de notre système de santé. La solution à ce problème c’est la prévention : nous avons tous un rôle à jouer. Pour ce qui est du gouvernement, cela dépasse le ministère de la Santé et inclut tous les ministères et les niveaux de gouvernement. En confrontant l’obésité maintenant, on peut réduire l’impact qu’elle aura sur notre système à l’avenir. » 
Non seulement ce rapport offre les dernières données au niveau des indicateurs, mais il permet également une comparaison entre les renseignements fournis dans les Portraits précédents et ceux des Portraits courants. Les indicateurs de l’état de santé dont le rang baisse peuvent être perçus comme des signes avant-coureurs de ce qui s’en vient : plus de maladies, des temps d’attentes plus longs et des coûts accrus pour le système. C’est pourquoi le rapport présente aussi des conseils aux gens en mettant en lumière quelques déterminants de la santé qui pourraient être améliorés afin d’avoir un effet positif sur l’état de la santé selon les tendances dans la zone où ils habitent.
 
Le CSNB prévoit une mise à jour annuelle du Portrait, selon les plus récentes données disponibles. D’année en année, les prochaines publications du Portrait devraient faire ressortir les progrès accomplis par rapport aux domaines qui nécessitaient de l’attention ainsi que là où des efforts devraient être consentis afin de faire face aux préoccupations actuelles ou nouvelles. Le Portrait continuera à évoluer lorsqu’on décèlera des besoins additionnels dans les collectivités et au fur et à mesure que l’information deviendra disponible.
 
 Le CSNB est un organisme indépendant et objectif qui mesure, surveille et évalue le rendement du système de santé du Nouveau-Brunswick grâce à des mesures de rendement et à l’engagement des citoyens.
 
PERSONNE-RESSOURCE: Christine Paré, 506-869-6714, Christine.pare@csnb.ca, http://www.csnb.ca/carte.cfm