accueil / Communique de presse / À quel point les Néo-Brunswickois sont-ils en santé?

À quel point les Néo-Brunswickois sont-ils en santé?

le 22 Février 2012
Moncton, N.-B. (CSNB) - Le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick (CSNB) publie son troisième Portrait de la santé de la population. Le but de ce Portrait est d’informer les citoyens, les communautés et les organismes sur l’état de la santé des collectivités dans lesquelles ils évoluent. Les informations se retrouvent sur une seule page en plus d’être présentées dans un langage facile à lire et à comprendre.
 
Le portrait provincial et ceux de chacune des sept zones ont été mis à jour grâce aux renseignements les plus récents disponibles; pour chaque zone, quelques aspects des déterminants de la santé sur lesquels la population peut avoir une influence positive sont mis en relief. Cette année, le Portrait de chaque zone a été enrichi d’une nouvelle section présentant son profil démographique ainsi que les taux de prévalence de maladies chroniques et les dix raisons d’admission à l’hôpital les plus fréquentes pour cette zone. Les Portraits donnent également les coordonnées des réseaux de mieux-être et des réseaux d’inclusion sociale de chaque zone.   
En général, le Portrait de cette année démontre qu’il y a des améliorations dans la province quant à l’accès aux médecins réguliers, à cause d’un nombre plus élevé de médecins. On constate aussi une amélioration quant aux tests de dépistage et de prévention. Or, ces améliorations ont peu d’effet sur la santé de la population en ce qui concerne l’espérance de vie et la qualité de vie. Les taux importants de haute pression et de maladies du cœur au Nouveau-Brunswick ont un impact majeur sur le nombre d’admissions dans les hôpitaux, puisqu’ils figurent tous deux au top 10 des admissions à l’hôpital dans la province.
 
Le portrait attire l’attention sur les maladies respiratoires, incluant la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC); elles se classent troisièmes au top 10 des raisons d’admissions à l’hôpital, même si elles n’affectent qu’un petit pourcentage de la population (2.7 %). En se penchant plus attentivement sur la gestion des soins de santé primaires, on pourrait mettre en oeuvre des efforts de préventions permettant de réduire le nombre d’admissions.
 
« Le Portrait nous démontre que comme province, et comme individu, nous devons nous attarder à ce qui se passe dans nos communautés et cibler les efforts de prévention en conséquence, » dit Stéphane Robichaud, Directeur général du CSNB. « Certaines des raisons les plus fréquentes de visites à l’hôpital sont reliées au tabagisme, à la haute pression, au diabète et à l’obésité, que nous pouvons prévenir en ayant de meilleures habitudes de vie. »
 
Le programme de cessation du tabagisme annoncé récemment par le ministère de la Santé et par les Régies régionales de la santé est un pas dans la bonne direction, tout comme la mise en place de réseaux du mieux-être partout dans la province; ces réseaux peuvent avoir comme objectif d’améliorer les habitudes alimentaires, d’accroître l’activité physique ou d’intervenir dans un autre domaine du mieux-être.  
 
Non seulement ce rapport offre les dernières données au niveau des indicateurs, mais une colonne montrant les tendances permet également au lecteur de faire une comparaison rapide entre les renseignements fournis dans le dernier Portrait et celui-ci. Il importe de mentionner qu’il n’y a pas que des tendances négatives : l’activité physique est en hausse, ainsi que la prévention des blessures; le niveau de stress et l’obésité se sont tous deux améliorés cette année.
 
Le CSNB prévoit une mise à jour annuelle du Portrait, selon les plus récentes données disponibles. Il continuera à évoluer lorsqu’on décèlera des besoins additionnels au niveau de la planification et au fur et à mesure que d’autres indicateurs deviendront disponibles. Le Portrait de la santé de la population est disponible en ligne au :  http://www.nbhc.ca/carte.cfm
 
Le CSNB est un organisme indépendant qui mesure, surveille et évalue le rendement du système de santé du Nouveau-Brunswick et la santé de la population.  Il a aussi pour mandat d’engager les citoyens dans l’amélioration des services de santé.
 
 
 
PERSONNES-RESSOURCES
Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick: Christine Paré, 506-869-6714, christine.pare@csnb.ca