accueil / Communique de presse / Le Portrait de la santé de la population du CSNB : Encore du travail à faire sur les quatre priorités en santé

Le Portrait de la santé de la population du CSNB : Encore du travail à faire sur les quatre priorités en santé

le 10 Mars 2014

Moncton, N.-B. (CSNB) – Le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick (CSNB) publie son plus récent Portrait de la santé de la population. Le Portrait a été mis à jour avec les derniers indicateurs pour la province et pour chacune des sept zones. De plus, le Portrait de cette année fait le point sur l’état de la province en lien avec les quatre priorités en santé identifiées par le CSNB dans le cadre de sa troisième recommandation au ministre de la Santé en 2011. Ces priorités étaient l’amélioration de l’hypertension artérielle, le poids santé, l’amélioration de la santé mentale et la prévention des blessures accidentelles.

Le Portrait contient des tableaux sommaires pour 42 indicateurs qui tombent dans l’une des deux catégories suivantes : État de la santé de la population et Déterminants de la santé (qui regroupe à son tour Services de santé, Comportements liés à la santé, Facteurs socioéconomiques et Environnement physique). De plus, une section appelée « Caractéristiques de la communauté » dresse le profil démographique de chaque zone et énumère les dix maladies chroniques les plus communes et les dix causes d’admission à l’hôpital les plus fréquentes.

L’analyse du CSNB des quatre priorités en santé fait ressortir ce qui suit :

  • L’amélioration de l’hypertension artérielle : Lors des cinq dernières années, l’hypertension artérielle a semblé être en croissance lente mais graduelle au Nouveau-Brunswick.
  • Le poids santé : La prévalence de l’obésité ne semble pas avoir changé entre 2010 et 2012. Le Nouveau-Brunswick continue d’afficher des taux considérablement plus élevés (28%) que la moyenne canadienne (18.4%).
  • L’amélioration de la santé mentale : Le Nouveau-Brunswick a l’un des plus faibles pourcentages de santé mentale auto-déclarée comme étant « très bonne » ou « excellente » (huitième province sur dix).
  • La prévention des blessures accidentelles :  Il y a une baisse lente et graduelle des blessures ayant mené à l’hospitalisation au Nouveau-Brunswick, mais le taux demeure plus élevé que la moyenne canadienne.

« Cette analyse démontre que les quatre priorités sont encore pertinentes en 2014 », dit Stéphane Robichaud, Directeur général du CSNB. « Il n’est pas toujours clair à quelle organisation revient la responsabilité de la coordination; des efforts doivent de plus être faits lorsqu’il s’agit d’identifier plus clairement quels sont les résultats à cibler pour améliorer les services. Les points à améliorer doivent être clairement énoncés, que ce soit l’application constante d’une pratique quelconque ou la réduction des temps d’attente pour un service donné. »

Robichaud note aussi que les tendances dans la mauvaise direction de certaines des priorités de santé soulèvent un doute à savoir « si les efforts des gestionnaires et des fournisseurs en services de santé habilitent, encouragent et soutiennent les individus dans leurs efforts à prendre leur santé en main. »

Le but du Portrait de la santé de la population du CSNB est d’informer les citoyens, les communautés et les organismes sur l’état de la santé des collectivités dans lesquelles ils évoluent. Les informations se retrouvent sur une seule page et sont présentées dans un langage facile à lire et à comprendre. Le Portrait de la santé de la population du Nouveau-Brunswick 2013-2014 est disponible en ligne à l’adresse suivante : http://csnb.ca/notre-travail/portrait-de-la-sante-de-la-population-du-nouveau-brunswick-20132014

Le CSNB est un organisme indépendant qui mesure, surveille et évalue le rendement du système de santé du Nouveau-Brunswick et la santé de la population.  Il a aussi pour mandat d’engager les citoyens dans l’amélioration des services de santé.

PERSONNE-RESSOURCE: Manon Arsenault, 506-869-6728, manon.arsenault@csnb.ca