accueil / Communique de presse / Le bien-être mental et physique au centre du premier Portrait des jeunes

Le bien-être mental et physique au centre du premier Portrait des jeunes

le 9 Décembre 2010
MONCTON (CSNB) – Le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick (CSNB) a publié son premier Portrait centré sur la santé des jeunes du Nouveau-Brunswick. Comme le Portrait de la population publié en novembre, ce Portrait a pour but d’informer les gens au sujet de l’état de la santé des jeunes selon les collectivités dans lesquelles ils habitent. Des indicateurs propres à la jeunesse, présentés sur une seule page, sont faciles à lire et à comprendre.
 
Le Portrait démontre qu’au Nouveau-Brunswick, seulement 70 % des jeunes ont répondu avoir une bonne ou excellente santé mentale. Cela se traduit par 23 000 jeunes ayant certaines difficultés. Cela place nos jeunes au 11e rang sur 13, comparativement aux autres provinces et territoires. Ceci est significatif puisque le bien-être émotionnel et physique est un facteur important qui permet aux jeunes de s’engager dans des comportements sains.
 
Certains indicateurs se basent sur des choix effectués par les jeunes : seulement un quart des jeunes néo-brunswickois mangent la quantité quotidienne requise de fruits et de légumes; trois jeunes sur cinq ne déjeunent pas chaque jour; trois sur cinq ne sont pas assez actifs physiquement et passent trop de temps à faire des activités sédentaires. Seulement la moitié d’entre eux dort au moins huit heures par nuit.
 
Il y a aussi des disparités entre les garçons et les filles lorsqu’on compare l’état de santé : les tendances des blessures, des troubles de santé mentale et du poids excessif (obésité ou surpoids) sont plus hautes chez les garçons que chez les filles. Les garçons démontrent aussi plus de comportements oppositionnels, comme être rebelle ou irrespectueux, et sont plus susceptibles d’être victimes d’intimidation.
 
Du côté positif, lorsqu’il s’agit de l’environnement social, nos écoles et nos professeurs ont un impact sur les jeunes néo-brunswickois.  Les trois quarts d’entre eux rapportent que leurs professeurs ont démontré une attitude positive quant aux modes de vie sains, et les deux tiers ont remarqué que des choix d’aliments santé étaient offerts à l’école. 
 
« Cela démontre que comme parents, comme adultes et comme membres de la communauté, nos choix sont remarqués, » a dit Stéphane Robichaud, directeur général du CSNB. « C’est vraiment à nous d’être de bons modèles qui inspirent et qui influencent nos jeunes en faisant des choix de vie sains, pour notre santé physique et mentale. »
 
Le CSNB prévoit une mise à jour annuelle du Portrait, selon les plus récentes données disponibles; l’information compilée provient de Statistiques Canada, et des ministères provinciaux du Mieux-être, de la Culture et du Sport, de l’Éducation, du Développement social et de Service Nouveau-Brunswick (unité des Statistiques de l’état civil). Ces initiatives représentent un premier effort de collaboration; réunir ces ministères pour partager de l’information concernant nos jeunes pourrait donner une occasion d’innover au niveau de la planification et des politiques pour développer une approche intégrée. En utilisant mieux l’information de divers ministères et du bureau de l’ombudsman, nous pouvons porter attention aux domaines qui le nécessitent et surveiller les variations dans la santé des jeunes avec le temps.

 

Le CSNB est un organisme indépendant et objectif qui mesure, surveille et évalue le rendement du système de santé du Nouveau-Brunswick grâce à des mesures de rendement et à l’engagement des citoyens.
 
Le Portrait des jeunes est disponible en ligne au : http://www.nbhc.ca/carte_youth.cfm
 
 
PERSONNES-RESSOURCES:

Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick: Christine Paré, 506-869-6714, christine.pare@csnb.ca,

 
Mieux-être, Culture et Sport : Jane Matthews-Clark, 506-444-4454, jane.matthews-clark@gnb.ca