accueil / Communique de presse / Document d'information sur le Portrait de la santé de la population

Document d'information sur le Portrait de la santé de la population

le 25 Février 2010
Le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick (CSNB) a créé le Portrait de la santé de la population, un outil qui met en lumière des données disponibles et dresse un portrait de la santé de la population du Nouveau-Brunswick et ce, à un moment donné dans le temps. Les données recueillies pour créer le Portrait sont facilement accessibles. La valeur de cet outil réside donc dans l’organisation et la validation de l’information. C’est la première tentative du genre à dressé un portrait provincial de la santé de la population.
 
Les informations se retrouvent sur une seule page en plus d’être présentées dans un langage facile à lire et à comprendre. Son format aussi aide les gens à identifier rapidement les domaines qui requièrent leur attention et qui ont des répercussions sur l’état de la santé des Néo-Brunswickois. De plus, le site Web du CSNB permet aux gens qui s’y intéressent de plus près d’approfondir cette information.
 
Le CSNB s’est engagé à rendre public ce Portrait sur une base régulière, au fur et à mesure où l’information deviendra disponible. Plusieurs personnes qui oeuvrent dans le système de santé ont déjà partagé ce Portrait, ce qui leur a permis d’apprécier les résultats concernant la santé et de comprendre les divers déterminants de la santé qui agissent entre eux et ont des répercussions sur la santé de la population. Les prochaines publications du Portrait devraient faire ressortir les progrès accomplis par rapport aux domaines qui nnécessitaient de l’attention ainsi que là où des efforts devraient être consentis afin de faire face aux préoccupations actuelles ou nouvelles. Le CSNB étudie en effet un certain nombre de possibilités en vue d’élargir l’outil en examinant des catégories démographiques, comme les groupes d’âge.
 
Nous avons sollicité les commentaires de plus de 500 personnes pour construire le Portrait de la santé de la population. Ces intervenants comprennent divers ministères et agences gouvernementaux et leur contribution a joué un rôle dans l’élaboration de cet outil disponible aujourd’hui. Le CSNB est encouragé par l’intérêt que démontrent les groupes communautaires à l’égard de cet outil dont se servent certaines institutions académiques comme aide à l’enseignement. Il s’agit de la première tentative du CSNB de dépeindre un portrait de la santé de la population provinciale. Cet outil continuera d’évoluer au fur et à mesure où nous identifierons des besoins additionnels dans la communauté et où des données et des indicateurs deviendront disponibles.
 
La quête d’un Nouveau-Brunswick en meilleure santé s’étend au-delà des hôpitaux et des cliniques. Les services de soins de santé représentent en effet à peine 10  % de ce qui détermine ou a des répercussions sur la santé d’une personne. Les individus, organisations et communautés doivent coordonner leurs efforts conjointement avec divers ministères gouvernementaux en ce qui a trait à la promotion de la santé et du bien-être ainsi qu’aux projets visant à améliorer la santé des Néo-Brunswickois. 
 
Le CSNB a acquis une connaissance sommaire de l’importance des déterminants de la santé, ce qui se confirme dans le Portrait. Comme nous le soulignions, les services de soins de santé sont responsables de 10 % de la santé d’une personne. Les comportements liés à la santé, comme l’alimentation, l’exercice et le tabagisme sont responsables de 40 %. Les facteurs socioéconomiques, comme le niveau d’instruction et le niveau de revenu sont responsables d’un autre 40 %. Les 10 % qui restent tiennent à l’environnement physique, comme par exemple l’exposition à la fumée secondaire et le degré d’appartenance d’une personne à sa communauté.
 
Le CSNB compte que le Portrait sensibilise les citoyens, les organismes et les communautés à la santé de la population ainsi qu’à l’interaction des divers déterminants provinciaux et hospitaliers. Le Portrait est un des outils qu’utilisera le CSNB dans ses efforts soutenus en vue d’engager, d’évaluer, d’informer et de recommander.
 
Déjà, quelques thèmes et préoccupations importants ressortent. Par exemple :
 
  • Le Portrait montre que les Néo-Brunswickois ont tendance à mourir prématurément de maladies respiratoires, de cancer, de maladies du coeur et d’accident vasculaire cérébral, de blessures et à la suite d’un suicide plus souvent que les autres Canadiens.
     
  • Certains facteurs de risque directement liés à des maladies chroniques (obésité, mauvaise alimentation, tabagisme et consommation abusive d’alcool) sont bien au-dessus de la moyenne nationale. Le Nouveau-Brunswick est une des provinces les moins en santé du pays.
     
  • Les Néo-Brunswickois se classent piètrement pour ce qui est des cas d’hospitalisation non justifiée. Bien qu’on ne puisse pas toujours éviter la maladie, des soins de santé de première ligne appropriés pourraient potentiellement :
    • Prévenir ou réduire l’apparition d’une maladie chronique,
    • Contrôler toute maladie épisodique sévère, ou
    • Aider à gérer toute maladie chronique.
       
  • Le Nouveau-Brunswick semble disposer de suffisamment de médecins par habitant, selon les normes canadiennes. Cependant, les Néo-Brunswickois ont tendance à ne pas les consulter aussi souvent que le font les gens des autres provinces.
 
Pour plus de renseignements sur ce Portrait et tout autre outil mis au point par le CSNB, prière de visiter le site Web du CSNB au www.nbhc.ca.