accueil / Communique de presse / Coup d’œil sur ma communauté : le nouvel outil du CSNB

Coup d’œil sur ma communauté : le nouvel outil du CSNB

le 23 Avril 2014

Moncton (N.-B.) (CSNB) – Le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick (CSNB) publie aujourd’hui 33 profils communautaires intitulés Coup d’œil sur ma communauté. Le but de ce nouvel outil est d’offrir aux individus un portrait de leur communauté. Ces renseignements se veulent un stimulateur  d’intérêt relatif au développement de communautés saines.  Chaque profil contient de l’information qui offre une vision d’ensemble des personnes qui vivent, apprennent, travaillent et participent à la vie communautaire dans cette région. On y retrouve, entre autres :

  • Des données démographiques, comme la densité de la population, le taux de natalité,  le nombre de personnes âgées et de jeunes habitants dans la communauté.  
  • Des données sur les comportements liés à la santé, comme l’alimentation saine, l’activité physique, l’usage d’alcool et de tabac des gens de la communauté.
  • Des données sur les facteurs sociaux et économiques, comme les principales industries de la communauté, le revenu médian, et le niveau d’éducation des gens qui habitent la communauté.
  • Des données sur les services de santé, incluant l’utilisation, les obstacles, le dépistage, la prévention et la satisfaction envers les services.

L’établissement des 33 profils a nécessité un long travail et des partenariats tant au niveau provincial que fédéral.  Ces sources ont fourni au CSNB un large éventail de sondages, bases de données administratives et analyses.

« L’information présentée est un élément qui peut venir soutenir la planification et les stratégies des communautés », affirme Stéphane Robichaud, directeur général du CSNB. Le Coup d’œil sur ma communauté permet aussi de mettre en relief la diversité et le caractère unique de chaque communauté au Nouveau-Brunswick. »

Les profils sont disponibles en ligne au http://www.csnb.ca/profils-communautaires.  

Le CSNB est un organisme indépendant qui mesure, surveille et évalue le rendement du système de santé du Nouveau-Brunswick et la santé de la population.  Il a aussi pour mandat d’engager les citoyens dans l’amélioration des services de santé.

30-

RENSEIGNEMENTS : Manon Arsenault, 506-869-6728, cellulaire : 863-7263,  Manon.arsenault@csnb.ca

 

Réactions dans la communauté :

 

Selon Paul Toner, Coordinateur communautaire, petite enfance, âge intermédiaire, adolescence pour Centraide de la région du Grand Moncton et du sud-est, “les profils communautaires sont des outils qui serviront à bâtir des communautés fortes. Ils serviront de catalyseurs pour des conversations dans les communautés, donnant un portrait d’ensemble aux intervenants et aux organismes qui travaillent sur le terrain. C’est une source fiable qui nous dira si notre travail aide vraiment les communautés et les individus. »

Paul Toner : 506-858-8600

 

Scott MacAfee, Coordonnateur à la Société d’Inclusion économique et sociale du Nouveau-Brunswick, est du même avis : « Offrir ces profils aux communautés du Nouveau-Brunswick nous permet à tous et à toutes de poser des questions plus pertinentes. Ces données déclencheront sans doute bien des conversations, et nous aiderons à décider collectivement si « suffisamment bon » est réellement suffisamment bon.  J’ai hâte de voir les actions qui résulteront de ce point de départ commun, et je ne peux qu’imaginer de quoi notre province aura l’air une fois qu’on ira de l’avant. »

Scott MacAfee : 506-453-5947

 

Un avis partagé par Frédérick Dion, Directeur général de l’Association francophone des municipalités du N.-B. : « La disponibilité de données probantes est une condition essentielle permettant l’élaboration de politiques publiques ciblées et efficaces. En ce sens, et sans avoir la prétention de fournir toutes les réponses, les profils communautaires développés par le CSNB constituent un outil novateur pour mieux comprendre la réalité socio-économique de toutes les régions de la province.  Je suis d’avis que cet outil comble un vide et qu’il sera utile à multitude d’acteurs incluant, sans aucun doute, les administrations municipales. »

Frédérick Dion : 506-542-2622